Ceux qui marchent dans la sainteté résistent au diable

7 11 2012

 Les ministres de l’Evangile, qui tombent profondément dans le péché, ne peuvent pas prétendre que c’est parce qu’un démon a « sauté » un jour sur eux, ou parce qu’ils ont été séduits par une sorcière. Ils ont été entraînés par leurs propres convoitises et par les mauvais désirs de leur chair ! Ils ont quitté le lieu Très-Saint, et ont commencé à parcourir le territoire du Malin !

 

Aucune assemblée, qui marche dans la sainteté et dans la crainte de Dieu, ne peut être séduite, ni contrôlée par un agent de Satan ou un démon. Seules les églises qui ne recherchent que leur plaisir, et qui ont rejeté la Bible et la sainteté, sont ouvertes à Satan, qui peut alors les infiltrer. Partout où la Parole de Dieu est honorée, partout où les Chrétiens se séparent du péché et du monde, partout où l’on rencontre une vraie repentance et une vraie obéissance au Saint-Esprit, le Seigneur Jésus manifestera toujours Sa présence !

Une assemblée qui baigne dans la présence de Jésus n’aura jamais besoin de hurler des ordres aux puissances des ténèbres. La simple présence de Jésus fera fuir tout ce qui est du Malin ! Satan et ses hordes de démons ne peuvent absolument pas tenir dans la présence manifestée de Jésus ! Le bon moyen de résister au diable, c’est d’être rempli de Jésus, en vivant dans Sa présence et dans la louange qui Lui est due !

Est-il donc possible que des églises et des pasteurs tombent aujourd’hui sous le contrôle de sorciers et de démons ? Oui, absolument !

Je connais une grande église pentecôtiste qui était entièrement contrôlée par Satan. Le pasteur avait un esprit rempli de convoitise et de méchanceté. Il commettait constamment l’adultère, et sa femme en fit bientôt autant. Le pasteur et sa femme commencèrent ensuite à introduire dans l’église une pratique qu’ils appelèrent « connexion ». Ils en firent toute une doctrine. Ils introduisirent la danse dans leur église. Le pasteur demandait aux gens de plonger leur regard dans les yeux de leur partenaire, jusqu’à ce que le « Saint-Esprit établisse une connexion ». Le pasteur, les anciens et les diacres s’impliquèrent tous dans cette pratique. Ils commencèrent à échanger leurs femmes et à commettre l’adultère.

Tout devint très vite chaotique. Les divorces se multiplièrent. Les membres de l’église commencèrent à avoir des dépressions nerveuses. Le fils du pasteur se suicida. Sa fille divorça et partit avec un autre homme. D’autres suicides se produisirent. Une jeune maman fut tellement désespérée, quand son mari la quitta, qu’elle noya leur bébé dans la baignoire, afin que « l’âme du bébé soit en sécurité avec Jésus ! »

Cette église a été complètement détruite. Aujourd’hui, elle est empêtrée dans de nombreux procès, tout cela, à cause de la convoitise débridée d’un pasteur rétrograde ! Un seul homme, rempli de satan, a ouvert tout son troupeau aux puissances démoniaques !

Bien-aimés, faites bien attention, ne mettez pas les pieds dans n’importe quelle église ! Veillez à garder un plein discernement ! Car, si un pasteur s’ouvre lui-même à Satan, il pourrait aussi ouvrir votre coeur à des puissances démoniaques.
Pourtant, mon message concerne une sorte de sorcellerie qui est encore plus dangereuse, et beaucoup plus subtile.

Cette malédiction n’est pas apportée dans l’église par de mauvais bergers ou des sorciers, mais par des multitudes de Chrétiens qui ne savent pas qu’ils sont sous l’influence d’un certain type de sorcellerie. C’est ce type de sorcellerie que je veux dénoncer ici, car elle peut être présente dans toutes les églises de l’Amérique. En fait, elle est présente dans toutes les églises du monde. Même si c’est simplement de manière à peine perceptible, elle est bien présente.

Vous vous posez peut-être cette question : « Comment est-il possible que le diable séduise les élus de Dieu ? De plus, par une séduction de nature occulte ? » Non ! Il ne s’agit pas d’une séduction de nature occulte. Ce serait trop grossier. Nous pourrions facilement discerner les ruses de Satan dans ce domaine.
L’ennemi vient à nous sous un autre déguisement. Son attaque est tellement subtile que bien peu de Chrétiens s’en aperçoivent.

1 Samuel 15 : 23

23 Car la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l’est pas moins que l’idolâtrie et les théraphim. Puisque tu as rejeté la parole de l’Eternel, il te rejette aussi comme roi.

 

 

Quand le Seigneur m’a montré le genre de sorcellerie qui était présente aujourd’hui dans l’Eglise, cela secoua toute mon âme. Cette sorcellerie nous est révélée dans :

1 Samuel 15 : 22-23

22 Samuel dit : L’Eternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l’obéissance à la voix de l’Eternel ? Voici, l’obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l’observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers.23 Car la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l’est pas moins que l’idolâtrie et les théraphim. Puisque tu as rejeté la parole de l’Eternel, il te rejette aussi comme roi.

 

 

La Bible nous décrit ici un genre de sorcellerie bien plus dangereuse encore que la pratique de l’occultisme. Cette sorcellerie contrôle bien plus de pasteurs et d’assemblées que tout autres formes d’influences démoniaques. Il s’agit de la rébellion contre la Parole de Dieu !

Ne dites pas trop vite : « Merci Seigneur, cela ne peut pas me concerner ! Je ne suis pas rebelle contre la Parole de Dieu. J’aime la Parole. Je marche dans l’obéissance ! »

C’est aussi ce que je croyais. Mais Dieu m’a convaincu du grand danger qu’il y avait de tomber sous la malédiction de la sorcellerie ! Il m’a montré comment était cette semence dès le commencement, et ce qui s’est passé dès le Jardin d’Eden ! Nous avons tous reçu la semence de ce péché. En fait, sans le savoir, vous pouvez vous trouver sous l’influence de cette malédiction.

Jésus a donné une parabole qui dénonce cette sorcellerie. J’avais lu de nombreuses fois la parabole des méchants vignerons. J’en avais fait un sujet de prière. Mais ce n’est que maintenant que j’ai pu discerner dans cette parabole le péché de sorcellerie que Jésus y révèle.

Matthieu 21 : 33-41

33 Ecoutez une autre parabole. Il y avait un homme, maître de maison, qui planta une vigne. Il l’entoura d’une haie, y creusa un pressoir, et bâtit une tour; puis il l’afferma à des vignerons, et quitta le pays.34 Lorsque le temps de la récolte fut arrivé, il envoya ses serviteurs vers les vignerons, pour recevoir le produit de sa vigne.Lire la suite

 

 

Cette parabole nous raconte comment les Juifs ont rejeté l’appel de Dieu, et comment ils seront écartés pour que les Gentils prennent leur place en tant que vignerons. Mais elle est bien plus que cela. Elle nous parle de la grande bataille surnaturelle qui est en train d’être menée à propos de l’héritage céleste. La puissance de Jésus-Christ est en train de combattre la puissance de Satan. L’enjeu de cette bataille est le salut des âmes, et la soumission de toute l’humanité à l’une ou l’autre de ces puissances. Il s’agit de savoir qui va régner dans les coeurs des élus de Dieu ! Bien-aimés, laissez-moi vous dire que vous ne pouvez être que sous la puissance de Jésus-Christ ou sous l’influence de Satan !

Voyez-vous, cette parabole nous montre comment le peuple de Dieu peut être littéralement ensorcelé par le diable, pour finir par être complètement possédé par l’esprit de l’Antichrist. Christ nous parle ici d’une forme extrêmement puissante de sorcellerie : la rébellion contre la vérité ! Voici la clef de cette parabole :

Matthieu 21 : 38

38 Mais, quand les vignerons virent le fils, ils dirent entre eux : Voici l’héritier; venez, tuons-le, et emparons-nous de son héritage.

 

 

C’est le diable lui-même qui dit cela ! « Créons une rébellion contre le Fils ! Crucifions-Le ! Nous prendrons le pouvoir ! »
Il est vrai que, lorsque les Pharisiens entendirent cette parabole, ils « comprirent que c’était d’eux que Jésus parlait ».

Matthieu 21 : 45

45 Après avoir entendu ses paraboles, les principaux sacrificateurs et les pharisiens comprirent que c’était d’eux que Jésus parlait,

 

 

Mais Jésus parle aussi à Son Eglise !

Hébreux 6 : 5

5 qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir,

 

 

Mais ils se sont rebellés contre la bonne Parole qu’ils ont entendue. En conséquence:

Hébreux 6 : 6

6 et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu’ils crucifient pour leur part le Fils de Dieu et l’exposent à l’ignominie.

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




OASIS AIRPORT CAR SERVICE |
Jadedu91 |
Mesbirdsamoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | International Logistics Net...
| Latetedanslestoiles
| Cette érection